Veuillez faire parvenir vos questions au sujet d’ArtSupport MB à :

CHERYL MIKI, coordonnatrice de programmes, Artspace

Notre personnel

Le programme ArtSupport Manitoba est administré par le personnel d’Artspace. Vous trouverez ci-dessous la biographie de nos mentors, des professionnels de la collecte de fonds embauchés à forfait dans le cadre du programme.

Directrice du programme

KATARINA KUPCA

Forte de 20 ans d’expérience dans divers secteurs sans but lucratif, Katarina Kupca est une collectrice de fonds chevronnée et passionnée.

Mme Kupca a réussi à amasser plus de 50 millions de dollars au cours de sa carrière, entre autres grâce aux solides relations dont elle dispose à Winnipeg et dans le sud du Manitoba. Les activités de collecte de fonds qu’elle a menées ont permis d’entamer la construction du Musée canadien pour les droits de la personne, de revitaliser le parc Central, de financer la première œuvre originale du Manitoba Opera, de rembourser la dette de l’Orchestre symphonique de Winnipeg et d’améliorer le milieu d’apprentissage de l’Université du Manitoba.

Mme Kupca a transformé de façon durable des organismes sans but lucratif en mobilisant la population et en créant de nouvelles sources de revenus, ce qui s’est traduit par la collecte de millions de dollars et l’accroissement de la visibilité de ces organismes.

Mme Kupca mise sur l’établissement de relations avec les bénévoles, les donateurs et d’autres intervenants pour créer et maintenir des partenariats mutuellement bénéfiques qui se consolident au fil du temps. L’étendue de son expérience en collecte de fonds est l’une de ses principales forces.

Mentors

MARGARET AMYOT

Margaret Amyot est une professionnelle de la philanthropie de haut niveau qui possède plus de 15 années d’expérience en développement de fonds. Elle a entre autres dirigé l’équipe de prospection de l’Université du Manitoba lors de sa campagne de capitalisation et de collecte de dons majeurs, qui s’est avérée un franc succès. Grâce à sa contribution, plusieurs dons importants ont été versés à l’Université. Parmi les responsabilités qu’elle a exercées dans le domaine du développement de fonds, mentionnons l’élaboration de stratégies, le mentorat et l’accompagnement professionnel, la rédaction d’argumentaires de soutien, l’exploration de données, la mobilisation des donateurs, le service après-don, les processus liés aux demandes de subvention et la gestion des bénévoles.

Avant de devenir une professionnelle de la philanthropie, Margaret Amyot a travaillé dans le secteur de l’éducation. Elle a aussi été propriétaire d’une entreprise.

Margaret Amyot est titulaire d’un baccalauréat de l’Université du Manitoba et d’un diplôme du Collège Red River. Elle a déjà siégé au conseil d’administration de l’Association des professionnels en philanthropie et de l’Association of Professional Researchers for Advancement..

LOUISE PUJO

Titulaire d’un baccalauréat ès arts spécialisé en anthropologie et en histoire de l’Université de Winnipeg, Louise Pujo a mené pendant 18 ans une carrière fructueuse et valorisante au sein du ministère du Patrimoine canadien en tant qu’administratrice principale des affaires culturelles. Dans le cadre de ses fonctions, elle a géré une équipe responsable de la mise en œuvre de politiques et de programmes culturels dans l’Ouest canadien, y compris au Manitoba.

En 1998, Mme Pujo a entamé une deuxième carrière comme professionnelle de la collecte de fonds, d’abord pour le Prairie Theatre Exchange, ensuite pour l’Orchestre symphonique de Winnipeg et, enfin, pour le Royal Winnipeg Ballet (RWB). À titre de directrice du développement et des commandites pour le RWB, rôle qu’elle a exercé pendant sept ans, Mme Pujo était responsable de toutes les activités de collecte de fonds au profit de la compagnie et de l’école du RWB, comme les commandites, les dons de particuliers et les campagnes de capitalisation et de dotation.

De 2009 à 2011, Mme Pujo a occupé le poste de secrétaire générale du Musée canadien pour les droits de la personne. Dans le cadre de ses fonctions, elle a collaboré avec le conseil d’administration et les cadres supérieurs pour veiller à ce que l’organisme s’acquitte de ses obligations fiduciaires et réglementaires en vertu des lois fédérales ainsi que mené le processus de planification générale du Musée.

Mme Pujo travaille actuellement comme conseillère en collecte de fonds indépendante. Elle a été embauchée à forfait par Folklorama Inc. pour élaborer une politique et des pratiques exemplaires en matière de commandites ainsi que par le Manitoba Opera pour gérer son programme de commandites jusqu’à ce que l’organisme engage un directeur du développement philanthropique à temps plein.

JIM ROBINSON

Jim Robinson est un directeur administratif et collecteur de fonds de haut niveau qui possède plus de 30 ans d’expérience en renforcement de la capacité organisationnelle au sein du secteur sans but lucratif.

Tout en demeurant sensible à la nature particulière du secteur sans but lucratif, qui repose sur le bénévolat, M. Robinson se sert de ses connaissances approfondies en gestion d’entreprise pour établir les résultats souhaités et le rapport risques-avantages, veiller à l’utilisation efficace des ressources disponibles et effectuer des analyses complètes en vue de la planification stratégique et de la collecte de fonds, et ce, sans oublier l’importance de rendre des comptes aux donateurs, qui sont aujourd’hui très avertis. Pour que les organismes sans but lucratif aient du succès, ils doivent être en mesure de réunir un réseau diversifié de personnes axées sur l’atteinte efficace et en temps opportun d’objectifs organisationnels.

« La grande force du secteur des arts et de la culture réside dans la passion et le dévouement de ses bénévoles et de son personnel, affirme M. Robinson. Les organismes qui sauront se servir de cette énergie pour attirer des donateurs et accroître leur visibilité s’assureront un avenir durable. »

Mari comblé, père et grand-père fier, M. Robinson cultive une passion pour toute chose manitobaine.

PAMELA SIMMONS

Pamela Simmons est une professionnelle hautement qualifiée du développement philanthropique qui mène une brillante carrière dans le secteur sans but lucratif. Elle possède des connaissances spécialisées en développement de fonds, plus particulièrement en ce qui touche à la gestion de campagnes de capitalisation, aux dons annuels ou majeurs, à la fidélisation des donateurs, au service après-don et à la planification stratégique.

Mme Simmons est conseillère indépendante et présidente de coreNICHE Consultancy. Actuellement, elle travaille pour KCI (Ketchum Canada) en tant que directrice par intérim des campagnes de capitalisation de l’Université de Brandon. Auparavant, elle a occupé des postes de direction au Musée des beaux-arts de Winnipeg, notamment comme directrice du développement, puis de directrice des campagnes de capitalisation. Dans le cadre de ses fonctions, elle a organisé et supervisé une campagne de financement qui a permis au Musée de recueillir 50 millions de dollars pour la construction d’un centre national d’art inuit. En collaborant étroitement avec une équipe de conseillers et d’employés pour récolter des dons pendant l’étape « d’activité tranquille » de la campagne, elle a réussi à atteindre facilement tous les objectifs financiers de cette dernière. Elle siège actuellement au conseil honoraire du Centre d’art inuit.

Mme Simmons a vécu 12 ans au Moyen-Orient, où elle a offert des services de gestion, de relations publiques et de mobilisation communautaire à des clients comme la Canadian Business Council, le British Business Group et l’Ontario International Trade Office, par l’entremise de son entreprise, coreNICHE Consultancy.

Elle possède une vaste expérience, tant comme employée que comme conseillère, dans le développement de fonds, les relations publiques et la gestion des bénévoles. Avant d’habiter au Moyen Orient, Mme Simmons a fait affaire avec plus de 35 clients de tous les secteurs au Manitoba alors qu’elle était présidente de FastTrack Consulting. Elle a aussi travaillé à l’Hôpital général Seven Oaks pendant 14 ans, où elle a joué un rôle clé dans la mise sur pied des services de bénévolat. De plus, elle a contribué au programme de relations communautaires et à la fondation de l’Hôpital, dont elle a été la directrice pendant sept ans.

Mme Simmons s’implique activement dans de nombreux organismes de bienfaisance et associations professionnelles ou de gens d’affaires, au sein desquels elle assume fréquemment un rôle de premier plan. Elle détient un bachelier ès arts de l’Université de Winnipeg et des certificats en développement de fonds, en relations publiques et en gestion des bénévoles.

Ambassadrice du programme

PATRICIA BOVEY FRSA, FCMA

Historienne de l’art et conseillère en gestion artistique, Patricia Bovey travaille comme chef de projet à la Galerie Buhler de l’Hôpital Saint-Boniface, à Winnipeg, et comme professeure auxiliaire en histoire de l’art à l’Université de Winnipeg, où elle donne des cours sur l’art canadien du 20e siècle, la pratique de la conservation et la gestion des ressources culturelles. En plus d’avoir offert des services d’expert-conseil dans presque tout le Canada, Mme Bovey est conférencière et auteure de publications sur l’art de l’Ouest canadien et ancienne directrice du Musée des beaux-arts de Winnipeg et du Musée des beaux-arts du Grand Victoria.

L’actuelle présidente du conseil des gouverneurs de l’Université du Manitoba, Mme Bovey a déjà siégé aux conseils d’administration du Musée des beaux-arts du Canada et du Conseil des arts du Canada. Ancienne présidente du conseil des gouverneurs de l’Université d’art et de design Emily Carr et du conseil d’administration de l’Organisation des directeurs des musées d’art canadiens, elle est présentement membre du conseil d’administration de la fondation Eckhardt-Gramatté, présidente du Centre de l’art contemporain canadien et membre de la Fondation Pierre-Elliott-Trudeau.

Récipiendaire de nombreux honneurs, Mme Bovey a été nommée membre de la Royal Society for the Arts du Royaume-Uni et de l’Association des musées canadiens. Elle s’est aussi vu décerner la Médaille commémorative du 125e anniversaire de la Confédération du Canada, la Médaille du jubilé de la Reine Elizabeth II, le prix Femme de mérite 2002 dans la catégorie Arts et culture, le Prix du service méritoire de l’Association des musées canadiens, la Médaille de l’Académie royale des arts du Canada et le tout premier prix du mérite de l’Association des musées du Manitoba.

Copyright © 2016 ArtSupport